Chippewa , What else ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Gloria Stinny - F [L]

Aller en bas 
AuteurMessage
California Girl ♥
Staff' • Je domiiine !

avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 19
Puff' : Pastèque
Musique préférée : Toutes les chansons de ABBA ♪

Carte d'identité
Name: California
Age: 4 ans
Relationship:

MessageSujet: Gloria Stinny - F [L]   Dim 6 Juin - 14:36

Gloria Stinny
LIBRE

Spoiler:
 

    Preum's •• Contrôle de routine

    Prénom ; Gloria Stinny
    Surnom ; Gloria ; Glory ; Joly
    Sexe ; Jument
    Âge ; 4 ans
    Robe ; Grise

    Deuz' •• Laisse nous connaitre ta caboche

    Caractère ;
    Gloria Stinny est une jument très protectrice, surtout lorsqu’il s’agit de poulains ou d’amis très proche. Elle est aussi très responsable et assume toutes ses erreurs. La jument est honnête et détecte au premier regard les gens impolis et irrespectueux (personnages qui lui font horreur). La grise ne supporte pas le mot et l’idée de désordre, c’est une jument très ordonnée. La jeune jument est très douce et attentionnée, l’amitié lui est très chère et elle n’est pas du genre à devenir amie avec quelqu’un dès le premier rendez-vous. Les rares personnes qui auront sa confiance et qui l’auront méritée n’oublieront jamais la petite jument d’1,50 m maniaque et très exigeante.

    Troiz' •• Raconte ta life

    Histoire ; ( facultative )
    Il était une fois… c’est comme cela que toutes les belles histoires commencent… Mais celle de Gloria n’est pas une belle histoire… Elle est triste et attendrissante. Elle explique pour quelles raisons la petite jument est si attachée au gens…

    Tout commença dans une petite ferme, au nord du Désert du Sahara. Les humains ne s’occupaient pas de la petite pouliche : si elle avait de la chance, les humains la brossaient une fois par mois. Elle n’avait pas de mère. Enfin, si… Mais elle n’était plus de ce monde. Car il y avait quelque mois de cela, la pouliche était venue au monde… Mais la pouliche pris la vie de sa mère. Elle n’avait ni nourriture ni eau. Elle était affreusement maigre. Rien ne pouvait lui enlever le poids de la mort sur sa conscience. Ses yeux noirs étaient remplis de douleur, de peur et de tristesse…

    Un jour, la pouliche soufflait sur le sable sans but précis. Elle avançait, trainant les sabots et faisant un bruit lourd chaque fois qu’un de ses membres se raccordaient à la terre. Ses crins noirs étaient ballotés et emmêlés car elle n’était pas entretenue. Parfois, elle se demandait même si ils savaient qu’elle existait. Donc, ce jour là sa marche monotone s’arrêtât devant une chose nouvelle pour la pouliche : une femme vêtue d’un costume blanc et ayant la peau claire, voir très claire par rapport a ses maitres. La femme avait des lunettes et un petit dossier sous le bras, elle était blonde, les cheveux attachés en chignons. Elle scrutait la propriété en baissant ses lunettes et regardant par-dessus. La pouliche ne comprenait pas. Elle avança devant celle qui était tellement différente des autres. Mais plus elle s’approchait, plus les cinq fils du maitre de Joly lui barrait la route… La jument ne comprenait toujours pas. Elle avança, cette fois en trottant, vers la femme hennissant de joie, car une personne comme celle-ci pourrait peut-être l’aider. Quand la femme en blanc entendit les hennissements, elle se retourna d’un bond et regarda dans la direction de la jument les humains se mirent les mains devant leurs visages…

    Pendant la course folle de la jument, une petite flèche anesthésiante s’était plantée dans son encolure, non pas par erreur évidemment. La jument s’endormie sur le coup…

    Quand la grise ouvrit les yeux, il faisait noir et une odeur désagréable de crottin la dérangeait. Elle se releva et s’aperçut que le sol tremblait. La pouliche n’avait jamais vu de brancard. Le camion se dirigeai vers Le Caire et des nids de poules l’ébranlaient.

    Une fois arrivé, le camion s’arrêta net, ce qui fit tomber la grise. Elle se relava prestement et plaqua ses oreilles contre son encolure. Puis l’arrière du brancard s’ouvrit dans un bruit sourd. La lumière agressive du soleil transperça les yeux de la jument qui se cabra. Des gens en salopette et à casquettes crièrent des « Ho ! Ho ! » pour calmer la jument mais elle ne voulait rien entendre. Elle partit au galop, comme une furie, et elle bousculait tous les gens du marché, car la femme en blanc voulait la vendre, les pyramides la dominaient, accompagnées du soleil. L’astre de feu brulait la peau de la jument trempée par la sueur, elle courait, le cœur battant la chamade, faisant de grande foulées. Elle fuyait…

    Pendant des jours et des jours la jument courut, et puis un jour alors que le soleil était à son zénith, elle trouva un oasis. Elle y courut, persuadée que ce n’était pas un mirage. Et une fois arrivée, elle sauta dans la petite étendue d’eau fraiche, sous des palmiers aux odeurs subtiles. C’était le paradis. Elle y passa une année entière à brouter et à se relaxer dans l’eau gelée. Mais quand le soleil fut de retour pour la trois cent soixante septième fois, elle devait partir. Elle continua alors sa longue route, défiant les la nature et toutes ses épreuves…
    Puis elle arriva ici, à CC. Et elle se dit qu’une nouvelle vie pour elle était venue. Et elle se jura de s’occuper de chacun des êtres qu’elle rencontrerait…
Revenir en haut Aller en bas
 
Gloria Stinny - F [L]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gloria Stuart fête ses 100 ans (Rose âgée)
» [Rathmann, Peggy] L'agent Boucle et Gloria
» Mona Gloria
» IMITATION GLORIA EXERCITUS NBD 2932
» Ae3 imitation GLORIA EXERCITVS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• Chippewa Cocktail :: Faisons Connaissance :: Pré - créés-
Sauter vers: